Accueil ] Remonter ] Acheminement cable ] courriers decembre 2000 ] Courriers janvier fevrier 2001 ] Courriers 1er semestre 2002 ] [ Courriers 2003 trimestre 1 ] Courriers 2004 ] COURRIERS 2012 ]

Courriers 1er semestre 2003

 

Association Loi 1901

57 rue Fabre d'Eglantine

94120 Fontenay-sous-Bois

Tél: (HB) 01 48 76 79 86

e-mail: fontenay_plateau@hotmail.com

GM

Objet :Camion roumain rue Emile Zola

Fontenay-sous-Bois le 11 février 2003

 

 

 

 

Madame le Commissaire de Police

26 rue Guérin Leroux

94120 Fontenay-sous-Bois

 

Madame le Commissaire,

De nombreux habitants du quartier du Plateau se plaignent à juste titre de la présence de voitures ventouses dans les rues.

Lors d’une rencontre que nous avions sollicitée auprès de Madame le Commissaire précédemment en poste et du Commandant Husson, nous avions abordé ce problème parmi d’autres concernant le Quartier du Plateau.

Nous avions bien compris que désormais l’enlèvement des véhicules relevait de la police municipale avec une société ayant signé un contrat avec la mairie.

Un cas cependant échappe à ce dispositif qui, soulignons-le, a déjà donné de bons résultats.

Il s’agit d’un camion poids lourd immatriculé en Roumanie qui n’a pas bougé depuis l’été et qui stationne dans la rue Emile Zola particulièrement en pente et qui débouche sur une voie départementale à grande circulation l’avenue Victor Hugo.

Les riverains craignent à juste titre que les freins lâchent et que ce camion dévale la pente. Un accident s’est d’ailleurs passé dans des conditions identiques il y a environ deux mois rue Alfred de Musset avec un autre poids lourd.

Nos démarches auprès de la police municipale nous ont appris que le contrat liant la mairie à l’entreprise 3R ne prévoit pas l’enlèvement des poids lourds a fortiori immatriculés à l’étranger. Le responsable de ce service municipal, M.Coviaux, nous a indiqué qu’il vous avait remis cette demande qui relève, selon lui, de vos seules compétences (la BA).

Depuis 8 mois ce camion nargue le code de la route, et représente un danger. Nous vous serions reconnaissants de faire procéder à son enlèvement.

Nous vous remercions par avance pour la suite que vous donnerez à ce courrier et vous prions d’agréer, Madame le Commissaire, l’expression de nos salutations distinguées.

Pour le Bureau

La Présidente

Lucienne Viers

PJ : Photo du camion en question

 

 

 

Copie : Monsieur le Maire de Fontenay-sous-Bois

 

 

Association Loi 1901

57 rue Fabre d'Eglantine

94120 Fontenay-sous-Bois

Tél: (HB) 01 48 76 79 86

e-mail: fontenay_plateau@hotmail.com

 

GM

Fontenay-sous-Bois le 10 février 2003

 

 

 

 

Monsieur le Receveur de la Poste

et Monsieur le Responsable de la distribution

28 rue Guérin Leroux

94120 Fontenay-sous-Bois

Monsieur,

Certaines rues du quartier du Plateau n’ont pas eu de distribution de courrier aujourd’hui 10 février.

Une démarche faite auprès de vos services a en effet confirmé que la préposée absente n’était pas remplacée et que cette situation affecterait à tour de rôle et pour une durée indéterminée les tournées de ce quartier qui compte plus de 3500 habitants.

Déjà les samedi 4, lundi 6 et mardi 7 janvier certaines rues dont la rue Fabre d’Eglantine avaient été privées de courrier. Nous avions déjà fait part de notre mécontentement au service du tri en nous déplaçant.

Cette situation est inadmissible et nous vous demandons instamment d’y remédier.

Nous avons bien compris que le souci de la Poste allait davantage vers ses services financiers que vers celui du courrier des ménages ou des entreprises. Une récente réunion du Conseil de Quartier du Plateau, faisant suite à une enquête initiée par la mairie et les habitants, a fortement montré les insuffisances de vos services dans ce quartier. Votre représentant ce soir là, Monsieur Messmer, vous a sans doute rendu compte des plaintes nombreuses concernant aussi bien les tournées irrégulières, les erreurs dans la distribution, les plis qui n’arrivent jamais ou avec un retard considérable, la médiocrité et l’exiguïté des locaux qui accueillent le public à l’annexe Joffre, l’état lamentable de ces locaux ainsi que de ceux qui abritent les boîtes postales. On comprend mieux en voyant ces pitoyables conditions de travail les fréquents manques d’amabilité –c’est un euphémisme- de certains de vos personnels.

Nous savons que l’ensemble de la gestion de ces paramètres vous échappe, mais ils ne peuvent vous laisser indifférent. Votre métier est d’assurer un service régulier au public et même si vous lui substituez le mot clientèle vous devez tout mettre en œuvre pour que le courrier « passe » quoiqu’il arrive. Nous avons été choqués de voir que les quelques centimètres de neige avaient justifié, là encore, la non distribution !

Selon nos informations, et la loi, les travaux de mise en sécurité des transferts de fonds, qui soit dit en passant concernent aussi les passants et le public, devaient être achevés à l’annexe Joffre pour le 31 décembre 2002. La mairie en tant que propriétaire de ces locaux et conformément aux règles d’urbanisme vous a donné son accord pour ces travaux. Rien n’a été fait Nous avons demandé que votre panneau jaune tant vanté dans les spots publicitaires, soit débarrassé des couches de fientes de pigeons qui le décorent. Nous avons demandé à la mairie de prévoir un accès pour les personnes à mobilité réduite…

Nous déplorons ce mépris pour les demandes tout à fait légitimes que nous formulons et vous demandons de prendre celles-ci en considération.

Très attentifs à la suite que vous donnerez à ce courrier et que nous ne manquerons pas de faire connaître aux habitants, nous vous prions d‘agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

Pour le Bureau

La présidente

Lucienne Viers

Copie : Monsieur le Directeur Départemental de la Poste
Monsieur le Maire de Fontenay-sous-Bois

 

Réponse écrite de M.GROUBET à la suite de cette entrevue:

 

en attente

 

 

Association Loi 1901

57 rue Fabre d'Eglantine

94120 Fontenay-sous-Bois

Tél: (HB) 01 48 76 79 86

e-mail: fontenay_plateau@hotmail.com

 

JCV

Objet: Commission Consultative des Services Publics Locaux

 

 

Fontenay-sous-Bois le 2 Février 2003

 

 

Monsieur Jean-François VOGUET

Maire de Fontenay-sous-Bois

Hôtel de Ville

28 rue Guérin Leroux

94120 Fontenay-sous-Bois

 

Monsieur le Maire,

Comme vous le savez, notre Association est très sensible et attachée aux questions environnementales, notamment en matière de services locaux, qu’ils soient assurés par le secteur public ou délégués au secteur privé.

Nous avons été informés lors du dernier Conseil Municipal, qu’une Commission Consultative des Services Publics Locaux venait d’être créée afin d’examiner les ensembles délégués, distribution d’électricité et d’eau, réseau câble, etc.. Notre Association souhaite participer aux travaux de celle-ci .

Nous présentons :

-comme membre titulaire Monsieur Jean-Claude VIERS, membre du bureau de l’Association.

-comme membre suppléant, une personne à désigner par l’Association au sein de son bureau.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments respectueux.

 

 

Pour le Bureau

La Présidente

Lucienne Viers

 

 

Lettre de M.Gendre Maire-Adjoint

Réponse de l'Association (à venir)

 

vous pouvez voir d'autres photos sur ce rassemblement en cliquant ICI

FONTENAY, HIER, 14 H 30. Derrière les banderoles, une centaine d'usagers de la Poste en colère sont allés porter leurs doléances sur le bureau du receveur qui s'est donné six mois pour améliorer
 

Fontenay

Les usagers de la poste se font entendre

TOURNÉES de facteurs annulées, courriers mal triés ou égarés, conditions et horaires d'accueil de la poste de mauvaise qualité, une centaine d'usagers du service postal, rassemblés dans l'Association du quartier Plateau-de-Fontenay, sont venus déposer leurs doléances, hier en début d'après-midi, sur le bureau du receveur. Des doléances auxquelles ce dernier s'est engagé à répondre par écrit avant de demander un délai de six mois pour améliorer la situation. « Notre quartier est essentiellement pavillonnaire, remarquent les membres de l'association, et peu enclin à la révolte et il a fallu une sérieuse dégradation du service public depuis des années pour que nous passions de la coutume des étrennes au facteur à celle de plus en plus répandue de clients en colère. »
« Les locaux où se trouvent les boîtes postales sont dans un état désastreux » Outre les problèmes liés aux tournées, les cinq personnes reçues en délégation par le responsable de la Poste ont étendu leurs récriminations aux autres difficultés rencontrées quotidiennement. « Non seulement les conditions d'accueil et les horaires d'ouverture ne sont pas satisfaisants mais en plus, il n'y a même pas de distributeur de timbres dans le bureau de poste annexe Joffre. L'installation d'un automate éviterait des attentes d'au moins dix minutes pour acheter un simple timbre. Par ailleurs, les locaux où se trouvent les boîtes postales sont dans un état désastreux. » A l'excuse des 35 heures avancée à la Poste, la réplique des usagers est cinglante : « Ces problèmes existaient déjà avant les 35 heures. » Si le directeur de l'établissement s'est engagé à mettre en oeuvre des améliorations, les résultats devront être probants : « Si nous ne voyons rien venir, nous n'hésiterons pas à nous rendre à la direction départementale ! »

. F.H.

Le Parisien , mercredi 26 février 2003

 

 

Document préparatoire à la réunion du 26 février avec M.Mallerin, Maire Adjoint chargé des travaux et des transports.

Récapitulatif de quelques unes des nombreuses questions posées depuis plusieurs années et auxquelles aucune réponse concrète n'a été apportée.

Panneaux de signalisation au carrefour du 8 mai 1945

Aucune suite n'a été donnée à la réunion de la commission des travaux du 12 mars 2002 qui rappelait ce point soulevé depuis des années soit par courrier soit en conseil de quartier.

Nous demandons que les panneaux dits lumineux situés à l'intersection de 3 voies départementales carrefour du 8 Mai soient alimentés en électricité et qu'ils indiquent clairement les directions de Paris et des communes voisines

M.Mallerin a dit le 12 mars 2002: "Ces panneaux ne seront pas éclairés, on installera des panneaux réfléchissants. Il est prévu une rencontre sur place à l'initiative de la mairie avec la DDE et l'Association du Plateau. On attend toujours.

Depuis plusieurs mois nous vous signalons en vain qu'une des flèches directionnelles indiquant Vincennes a été tournée sans doute par le vent de 180° en direction de Rosny, que celle de Montreuil pointe vers Vincennes. Vous ne daignez même pas répondre à nos messages et surtout VOUS NE DONNEZ PAS D'INSTRUCTIONS à VOS SERVICES. Pourquoi?

Nous vous avons signalé à 7 reprises la mauvaise synchronisation du double feu piétons entre la boutique "Vidéo Futur" et l'agence de la Bred. La distance à parcourir d'environ 20 mètres en 13 secondes oblige une personne âgée ou une maman avec ses deux enfants par exemple à traverser ce passage à 5,5km/h. Pourquoi ne prenez vous pas la peine de réfléchir à ce problème? Si le réglage n'est pas possible installez une chicane intermédiaire avec Piétons passage en deux temps, ou un bouton poussoir.

Ici et là les chandelles en plastique censées empêcher le stationnement sont écrasées, tordues (rue Victor Lespagne par exemple). Est-ce trop demander que de veiller à leur état. L'aspect d'une ville est fait de ces mille petites choses…

Marché de Verdun le samedi après-midi: problème de sécurité pour les piétons:

Nous demandons que soit revu le trafic au coin de la place Michelet.

en interdisant le stationnement anarchique sur les deux trottoirs de la rue Berthelot

en obligeant les véhicules qui viennent de Nogent et qui vont vers Montreuil ou Vincennes à contourner l'îlot par la rue Michelet et l'avenue Joffre au lieu de traverser le Marché.

Aucune réponse ni de M.Mallerin malgré une lettre de rappel, ni de M.Gendre, Maire adjoint chargé des marchés.

Transit des poids lourds:

Hormis la question des poids lourds perdus dans la ville à toute heure du jour ou de la nuit (notamment lors de la fermeture du périphérique) se trouve posé le problème de la circulation des poids lourds en transit principalement avenues de la République, Joffre et Victor Hugo.

Depuis 1996 nous demandons en vain qu'une solution soit trouvée. Qu'ont donné les réunions de la ville avec les DDE des départements 94 et 93?

Même question pour la rue Emile Zola très pentue et bordée d'une école, où ces véhicules sont interdits. Ils y défilent souvent à grande vitesse, y stationnent illégalement et impunément.(camion roumain depuis 7 mois)

Des réponses dilatoires sont sans cesse données à nos demandes. Assainissement chimérique de la rue Emile Zola, budget épuisé, inscription puis non exécution de travaux…

Nous demandons, une fois encore, que les cars de la ville ne circulent pas, pour le confort personnel du chauffeur (dans le sens Joffre->Guizot) dans la rue Alfred de Musset interdite aux poids lourds.

Travaux et entretien des chaussées et des trottoirs

D'une manière générale les habitants observent une nette détérioration du domaine public. Trottoirs affaissés, trous, plaques de bouches d'eau absentes, plaques de bouches de gaz très enfoncées, plaques d'égout de guingois, tranchées rebouchées sans soin, bordures éclatées par endroits, pieds d'arbres dangereux ou pas entretenus (sous les grilles du marché par exemple).

Autant de chausse-trappes ou d'embûches qui ont déjà provoqué des accidents de personnes et dont vous ne vous souciez pas.

Des chaussées mal entretenues, éclatées ici et là, affaissées, difficiles d'accès en de nombreux passages piétons non abaissés

Des réfections entreprises et inachevées pour des raisons inacceptables (rue Fabre d'Eglantine par exemple) et reportées sine die.

Rue Alfred de Musset: effectuer la réfection de la rampe pour piétons et de la bordure du jardinet (rendue instable à la suite d'un accident il y a au moins un an) en haut de la rue à l'angle de l'avenue Joffre côté pairs.

Des bouches d'eau qui fuient et laissent de larges flaques de glace en plein virage par exemple à l'angle Edouard Maury et Verdun. Pourquoi ne pas entretenir ces bouches, les peindre en bleu, les protéger par un plot de béton ou un potelet?

Des marquages au sol pour le passage des piétons vous ont été demandés par exemple pour traverser la rue Guizot, ou au carrefour Joffre/Denis Papin.

Passage impossible des voitures d'enfants, d'handicapés, de caddies sur le trottoir en haut de l'avenue Joffre, derrière l'abri bus, face à la Poste.

Vous ne donnez aucune proposition

Les gros poteaux "type cheminée d'usine" qui ne soutiennent que quelques fils de téléphone face au 6 rue Michelet et au 1 rue Béranger sont disproportionnés et enlaidissent inutilement l'environnement. Pourquoi ne nous avez-vous pas répondu sur ce point?

Ecole rue Emile Zola: Stationnement

Un dépose-minute était prévu dans le permis de construire. Celui-ci n'a pas été réalisé. Pendant des mois les véhicules des parents ont stationné sur le trottoir occasionnant un affaissement parfaitement visible de leur surface toute craquelée devant cet établissement. Suite à nos demandes vous avez consenti, enfin, et nous vous en avions exprimé notre satisfaction, à placer des potelets.

Récemment un passage piétons a été peint sur la chaussée, aboutissant d'ailleurs sur l'entrée garage d'un pavillon voisin. Vous avez fait effacer ce zébrage la semaine dernière, mais le procédé employé a détérioré encore la surface de la chaussée. Qu'envisagez-vous?

Depuis des années nous vous disons que la sucette publicitaire située à l'angle Gay Lussac/Verdun gène la visibilité des automobilistes venant de la rue Gay Lussac. Vous répondez par un hochement d'épaules. Est-ce votre manière de tenir compte des observations raisonnables des habitants?

Vous aviez promis, il y a 4 ans de rehausser ce panneau. Vaine promesse…

Autour du Relais des Nations:

Les livraisons de véhicules sur des camions plateau bloquent la circulation avenue de la République ou la perturbent sérieusement, notamment lors du passage de l'autobus 118.

A ce problème s'ajoute celui de l'utilisation du stationnement quasi privatif des véhicules de ce garage le long des voies environnantes.

Cette question vous est posée depuis plusieurs années 'voir par exemple le dossier conseil de quartier du 19 octobre 1999. Mme Depoilly alors chargée de l'urbanisme s'était engagée à rencontrer les responsables de cette entreprise. Nous attendons toujours...

La Navette:

Les habitants des secteurs Ernest Renan, Rue des Moulins, Rue Edouard Maury ne peuvent actuellement pas bénéficier de ce moyen de transport malgré nos demandes répétées. Certaines personnes non motorisées et peu ingambes doivent utiliser le 127 et le 124 pour se rendre à l'hôtel de ville.

En conclusion nous déplorons le peu de cas que vous faites de nos observations, de nos demandes ou de nos propositions. Nous regrettons le manque d'attention et d'imagination apporté aux travaux de voirie dont vous avez la charge. Nous sommes très déçus de la forme de mépris que vous montrez à des citoyens qui s'intéressent à la vie de leur quartier, soit par vos non-réponses, soit par le flou de vos promesses que d'ailleurs vous ne tenez pas.

L'aspect de la ville de Fontenay, son agrément et la qualité de son environnement reposent en grande partie sur votre charge d'élu et sur vos services. Nous nous demandons de plus en plus souvent si vous en avez conscience.

 

A la suite de ce courrier

Une entrevue a été organisée entre le bureau et l'élu puis une visite du quartier à laquelle ont participé autour du Bureau de l'Association du Plateau: Le Maire de Fontenay, 2 adjoints, une conseillère municipale, le Directeur général des services techniques, des cadres techniciens, un responsable de la DDE.

L'Association s'nquiète du terrain et des bâtiments abandonnés de l'ex station Esso. Le Maire répond.

Association Loi 1901

57 rue Fabre d'Eglantine

94120 Fontenay-sous-Bois

Tél: (HB) 01 48 76 79 86

e-mail: fontenay_plateau@hotmail.com

 

 

Fontenay-sous-Bois le 14 mai 2003

 

 

 

 

Madame Corinne JOURNI

Directeur de Groupement Grand Public

à l’attention de

Monsieur Messmer, Chef d’Etablissement

Poste Principale

28 rue Guérin Leroux

94120 Fontenay-sous-Bois

 

 

 

Madame la Directrice,

Nous attirons une fois encore votre attention sur les mauvaises conditions de fonctionnement de l’annexe Joffre.

Lors du dernier Conseil de quartier du Plateau organisé par la Mairie, et en présence du Maire, les habitants présents et notre Association ont exprimé à Monsieur Messmer qui représentait votre administration leur vif mécontentement sur de nombreux points relevant soit de sa compétence, soit de celle de Monsieur Groubé pour tout ce qui concerne le service postal.

La situation ne cessant de se dégrader nous avons envoyé un courrier au bureau principal rue Guérin Leroux reprenant nos griefs et nos demandes avec copie au Directeur Départemental de la Poste à Créteil.

Le 25 février nous avons rencontré MM.Groubé et Messmer pendant qu’une manifestation de protestation se tenait sur le parvis.

Une fois encore nous avons rencontré M.Messmer et communiqué par téléphone avec Mme Higuier (qui nous a donné vos coordonnées) et M.Groubé.

Dans le même temps les deux conseillers généraux de notre ville, et le Maire, protestaient auprès du Directeur Départemental de la Poste.

A tous ces courriers nulle réponse écrite n’a été donnée. Nous condamnons cette forme de mépris et entendons poursuivre nos actions sous d’autres formes.

Récemment le député de la circonscription a demandé des explications au Directeur Départemental de la Poste, M.Gillet, et celles - très succinctes- qui lui ont été données sous une forme que nous jugeons un peu cavalière nous laissent penser que la démarche de cet élu et sans doute celle du Maire se feront au plus haut niveau.

Il nous paraît pour le moins paradoxal que vous-même ou M.Messmer, responsables des relations grand public, ne trouviez pas un moment pour répondre à la lettre d’une Association.

Nous vous rappelons donc ces questions sans doute si embarrassantes ou insignifiantes qu’elles n’appellent de votre part aucune réponse :

Annexe Joffre :

Afin d’alléger les files d’attente dans un bureau exigu

installation d’un pèse-lettres

distributeur de timbres

distributeur de billets

élargissement des plages horaires d’ouverture pour tenir compte des usagers qui travaillent

arrêt des fermetures inopinées, quelquefois plusieurs jours consécutifs, qui gênent énormément vos clients et surchargent le bureau principal.

meilleure sécurité des usagers, des employés et des passants par la mise en conformité des accès pour les transferts de fonds (ceci aurait normalement dû être exécuté avant le 31 décembre 2002).

aménagement d’une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite ou les handicapés.

intervention en concertation avec la Ville, propriétaire des locaux, pour que votre fameux logo La POSTE cesse d’être recouvert d’une épaisse couche de fientes de pigeons qui dégoulinent sur les boites à lettres extérieures, et sur les gens qui s’en servent.

Nous pensons que l’amélioration du fonctionnement de cette annexe est une nécessité dans ce quartier qui compte 3500 habitants, à un carrefour important de trois voies départementales, riche en transports en commun et en commerces de proximité.

Nous n’acceptons pas le fatalisme des diagnostics de certains concernant les services publics, notamment celui annonçant l’inéluctable déclin de la Poste.

Nous sommes tout disposés à vous rencontrer si vous le jugez nécessaire, dans l’attente, et très attentifs à la réponse écrite que nous souhaitons, nous vous prions d’agréer, Madame la Directrice, l’expression de nos salutations distinguées.

Pour le Bureau
la Présidente

Lucienne Viers

 

Réponse de Madame JOURNI

Réponse du Directeur départemental de la Poste au Député de la circonscription. L'Association à laquelle il est fait allusion est la nôtre.

Association Loi 1901

57 rue Fabre d'Eglantine

94120 Fontenay-sous-Bois

Tél: (HB) 01 48 76 79 86

e-mail: fontenay_plateau@hotmail.com

CD/GM

Fontenay-sous-Bois le 14 mai 2003

 

 

 

 

Monsieur VOGUET
Maire de Fontenay-sous-Bois
Hôtel de Ville

28 rue Guérin Leroux

94120 Fontenay-sous-Bois

 

Monsieur le Maire,

 

Nous avons attiré à plusieurs reprises votre attention et celle de vos adjoints et techniciens sur la gêne et la dangerosité qu’entraînent les livraisons ou chargements quotidiens de véhicules au Relais des Nations, sur la voie publique.

A ce jour la situation n’a pas changé et la circulation est toujours perturbée avenue de la République par le stationnement non réglementaire des camions à plateformes, soit à l’arrêt du 118, soit, le plus souvent, entre la rue du Sentier du Moulin et la rue des Moulins un peu avant le Kosmos. Cet endroit, particulièrement dangereux pour les conducteurs venant de la rue des Moulins et désirant traverser l’avenue de la République ou la remonter, requiert une bonne visibilité sur la gauche. A notre demande, le stationnement avait d’ailleurs été interdit sur cette section de l’avenue de la République.

Il ne nous paraît pas normal que ces camions bouchent la visibilité, stationnent pendant près de 40 minutes sur le passage piétons, bloquent le passage de l’autobus, et obligent tous les véhicules descendants à rouler sur la partie gauche de la chaussée en infraction avec la bande continue tracée au sol.

L’Association du Plateau a récemment rencontré M.Legoupil Directeur de cet établissement.

Nous lui avons montré, photos à l’appui, les troubles engendrés par ces livraisons dont il n’est certes pas l’exécutant mais le donneur d’ordres. Nous lui avons suggéré des solutions, notamment sur l’espace même de sa station, dont font partie les deux bâtisses en bout de piste.

Nous pensons que c’est maintenant à votre tour d’intervenir afin de trouver avec lui le moyen de faire cesser ces nuisances :embouteillages, pollution, insécurité et non respect du code de la route.

Nous restons très attentifs à la suite que vous donnerez à notre demande et vous prions de croire, Monsieur le Maire, en l’assurance de nos sentiments respectueux.

Pour le Bureau
La Présidente
L.Viers

 

Réponse de Monsieur le Maire de Fontenay à l'Association du Plateau: cliquez ICI

haut de la page

Accueil ] Remonter ] Acheminement cable ] courriers decembre 2000 ] Courriers janvier fevrier 2001 ] Courriers 1er semestre 2002 ] [ Courriers 2003 trimestre 1 ] Courriers 2004 ] COURRIERS 2012 ]